Bienvenue sur Sören Sieg

Nouveautés

Merci beaucoup à le quatuor Boreas (de Brême) pour la merveilleuse interprétation de ma 20ème Suite africaine IXESHA le 23 septembre lors du congrès ERTA à Michaelstein ! C’est la première fois que ce morceau était joué en concert. Il faut dire que je l’ai écrite spécialement pour eux ! En octobre, nous tournerons un clip de la Suite.

Je suis heureux d’organiser prochainement deux ateliers sur le thème de ma musique africaine pour flûte à bec: Le 22 octobre de 10 h à 18h30, je dirigerai un atelier toute la journée à Hambourg. Pour participer à ce dernier, vous pouvez vous inscrire en écrivant à axel.bodendieck@arcor.de. Et le 16./17. juin 2018 je dirigerai un atelier chez Mollenhauer à Fulda. J’espère vous y retrouver !

Ça y est, début octobre, j’éditerai de nouvelles partitions! UMOYA (Le vent) est un morceau pour orchestre de flûtes à bec assez facile à jouer. C’est l’orchestre Nordwind qui l’a interprété pour la première fois en concert en juin à Hambourg. IMIBALA YENJABULO (Les couleurs du bonheur) est ma première Suite pour flûte à bec solo et piano, une véritable pièce de concert, que j’ai moi-même jouée pour la première fois en concert avec Meng-Heng Chen les 2 et 3 juillet à Taïwan. Il y aura aussi Ixesha, qui est ma 20ème Suite africaine, et que j’ai écrite pour le quatuor BOREAS de Brême ; le tout premier concert aura lieu lors du congrès ERTA à Michaelstein. Enfin, je publierai mes deux premières suites pour contrebasse solo : Ayiyeki (Never stop!) et Umbalisi Mabali (Le conteur d’histoires). Je les ai composées pour le contrebassiste d’exception Marcin Olès.

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant.

Biographie

Sören Sieg est né en 1966 à Elmshorn et a appris dès l’enfance à jouer de la flûte à bec, du violon et du piano. Il a fait des études de sociologie, politique et musique à Hambourg et Bielefeld, et pendant 18 ans il est parti en tournée dans toute l’Allemagne avec le quatuor a cappella LaLeLu. De 2009 à 2013, il a écrit la chronique « Schönen Sonntag! » (bon dimanche) pour le journal de Brême Weser-Kurier. En 2012, après dix programmes et 2 000 concerts, il a quitté LaLeLu et travaille depuis comme écrivain et compositeur indépendant à Hambourg. Jusqu’à présent, il a publié dix livres et de nombreuses œuvres pour musique moderne. En savoir plus »