Umoya

Pour orchestre de flûtes à bec.
Temps de jeu: ca dix minutes.

Umoya signifie vent en xhosa. Il y a deux ans, l’orchestre de flûtes à bec hambourgeois Nordwind m’a demandé d’écrire un morceau ayant pour thème le vent, et je me suis laisser porter par ce thème tout au long de la composition. Au début, on entend le vent siffler de partout. Je suis originaire des marais littoraux de l’Elbe dans le Schleswig-Holstein, là où le vent en provenance de la mer souffle en permanence sur les vieilles fermes et les allées de peupliers. Dans le premier thème, nous voyons quelques feuilles éparses virevoltant au vent. Le vent joue avec elles, les fait voler et planer un moment avant de les laisser retomber au sol. Puis les feuilles se font de plus en plus nombreuses, ce sont nos belles feuilles dorées d’automne. Soudain, on entend comme une espèce de danse. Les sons de l’impressionnisme français font place aux harmonies et rythmes africains : de toute évidence, une fête bat son plein quelque part. Tout à coup, le silence revient et nous entendons à nouveau le vent siffler, puis nous avons affaire à la partie la plus sublime du morceau : le souvenir de moments agréables à regarder le vent par la fenêtre et le voir courber les arbres, ou d’être confortablement dans son lit en train de l’écouter. Pour nous qui venons de la côte, le vent revêt une importance particulière : il fait avancer les bateaux en soufflant dans leurs voiles, ces mêmes bateaux qui nous emmènent au loin et jusqu’au au bout du monde. Je remercie l’orchestre de flûtes à bec Nordwind pour sa commande et pour l’avoir joué pour la 1ère fois le 26 juin 2017 à Hambourg ; le concert fut très réussi. Merci à Antje Susanne Kopp pour avoir magnifiquement dirigé l’ensemble et pour son idée d’exécuter des bruits de vent. Merci à Tom Beets, Joris Van Goethem, Maya Schröder, Walter Koester-Stölting et Axel Bodendieck pour les suggestions d’améliorations, ainsi qu’à John Tyson et Priscilla Sotelo pour leur aide lors des traductions en anglais. Puisse mon morceau se propager tel le vent ! En tout cas moi, je l’aime énormément.
N’hésitez pas à m’envoyer vos enregistrements et vos messages à l’adresse : mail@soerensieg.de.

Hambourg, Septembre 2017

Nombre de pages: 
24
Prix: 
39,90 Euro